Make your own free website on Tripod.com

Indirection fiscale et coopérative

 

Les objectifs des coopératives sont de regrouper la parti des services administratifs qui n'ont aucunes raisons d'être protégé par un monopole afin de les soumettre à un processus de rationalisation et de progrès.

L'idée de base est l'indirection fiscale. Les particuliers, ne payeront plus d'impôts directes à l'état mais directement à une coopérative. Cette coopérative se voit soumis à des impôt si possible simplifier à une taxe sur une valeur ajoutée (VAT) et à des devoirs de service publique.

Ces devoirs comprendront la scolarisation des enfants de la coopérative, un programme d'insertion des exclues, les personnes âgées, des activités de recherche, archéologie, l'aide aux pays pauvres, les services de santé, etc...

Les coopératives pourront exécuter leur devoir d'elle même ou bien payer l'administration publique, d'autres coopératives ou des structures privées pour résoudre le problème,... L'objectif est d'introduire un esprit de recherche de réduction de coût et d'élimination de la corruption cachée par le monopole. Les actions du coopérative party en Angleterre, ont déjà permis de réduire le coût de l'administration publique de 30 % soit plus que les prélèvements de l'impôts sur le revenue.

Les devoirs de service publique simplifie la tache de l'état qui n'a plus à faire ce qu'il peut avec une enveloppe fiscale mais fixe des objectifs. On passe d'une obligation de moyen à une obligation de résultat. Les coopératives peuvent s'arranger comme elles veulent: taxation ou volontariat sociale pour accomplir ces résultats.

 

horizontal rule