Make your own free website on Tripod.com

Démocratie électronique

Démocratie Electronique | Constitution de 1958 | Justice "sociale" | Retraite | Unir la Gaule sans Jules | Evenements | Actions légales | Votre avis | Comment participer ? | Qui sommes nous ? | Dette publique

Actions légales

Action juridique de groupe

 

Nous organisons des actions juridiques contre la constitution de 1958, le trésor public et la sécurité sociale au nom de la leur non conformité avec la déclaration des droits de l'homme de 1789.

 

La loi française est ordonnée par bloc. Les 17 articles de la déclaration des droits de l'homme de 1789 appartiennent au bloc le plus haut:le bloc constitutionnel. Ils ont égales valeurs juridiques que les articles de la constitution de 1958. Il n'est pas légal de voter un article de loi qui soit en contradiction avec un des articles de loi qui soit en contradiction avec les lois appartenant au bloc constitutionnel. 

 

Le système de loi française est malheureusement corrompu dans le sens où il existe aujourd'hui des lois, des statues ou des garanties d’états illégaux qui sont en contradiction avec la déclaration des droits de l'homme. Il faut donc agir par des actions légales pour supprimer les lois illégales qui pourraient gêner la mise en place de la démocratie directe par Internet.

 

Toutefois, beaucoup de pratiques politiques présentées par les hommes politiques comme légales ne le sont pas. L’objectif est de maintenir les français dans la confusion pour les dissuader de rechercher l’application de justice. Comme aucun citoyen ne les a jamais attaqué, ils peuvent continuer à se faire passer pour la loi sans crainte.

 

Une autre raison du décalage entre le système de lois français constitutionnelles et la déclaration des droits de l'homme vient du caractère primitif des technologies de communication de cette époque (1946, 1958). Les justifications données à la violation des articles 1, 6,14 et 15 sont d'ordre pratique. Ces justifications ne sont plus valable à l'ère de l'Internet. Les français ont donc le droit d'obtenir que le système juridique soit en accord avec la déclaration.

 

 

Devant les cameras, l'état français et le monde de l'argent nous font des scènes de ménage. Mais dans l'intimité, ils volent leur voyage de noce en haute altitude par rapport a de la loi. Nous allons rendre à la justice son efficacité et les faire redescendre en dessous de la loi.

 
 

Justice électronique

 

Aujourd'hui, la loi est faible car elle se limite à des articles sur papier. Elle ne peut être applicable que si des individus prennent l’initiative d'attaquer en justice. Personnes ne prend l'initiative de défendre les intérêts de la nation contre l'état en justice.  Donc, l'état se développe au dépend de la nation en violation des lois, en garantissant des pratiques illégales.

 

La démocratie directe par Internet entraînera la transformation le code civil papier en système informatique. Le système sera capable de vérifier la cohérence du système légal et de détecter ses violations. Il offrira un premier recours juridique pour les actions civiles à bas coût et rapide grâce a la mise en place d'un tribunal électronique. Le business de développement et de mise en place de tribunaux électronique créera au moins 200 000 emplois.

 

 

Les articles de lois doivent être écrit dans un langage informatique

 

Afin d'éviter l'apparition de lois qui se contredisent les une aux autres, les lois devront être écrit dans un formalisme informatique inspire des langages de codage des systèmes experts comme PROLOG. L'avantage sera de vérifier automatiquement la cohérence du système de loi et d'interdire l'usage de synonyme comme vol/redistribution légale, vol légale/redistribution ou "transaction financière"/"redistribution d'initiatives privées". Les synonymes étant un moyen utilise couramment utilise par les hommes politiques afin de pouvoir corrompt le système de loi et de pouvoir agir de manière arbitraire.

 

Il permettra de légaliser un vocabulaire(s) politique(s) qui sera impose avec amendes a toute personne utilisant du vocabulaire créant des contre sens sur des sujets politiques afin d'éviter la confusion actuelle. La confusion française est en parti due l'invasion de concept marxiste déformant la réalité des choses. Il est significatif que le terme "capitalisme" utilise pour définir la finance  de marche a été invente par Marx et d'exprime la vision marxisme erronée du système actuelle. Si on se base sur son évolution historique, le terme "capitalisme" devrait en faite être remplacer par le "charité intelligente, rétroactive et ouverte". Le capitalisme se distingue du "traditionalisme" économique par la rationalisation venant de l'obligation religieuse des calvinistes d'user au mieux leur excès d'économie. Ainsi, donc l'idée de charité des catholiques est devenu investissement. L'investissement est défini par la recherche du meilleur choix pour la nation que la charité classique des catholiques. Cette nouvelle vision de la charité fait de l'Europe du Nord la plus extraordinaire civilisation que l'humanité n'est portée pendant le long période de 400 ans.

 

- intelligent: Les calvinistes recherchent le meilleurs usages de leur fortune pour le bien nationale,

- rétroactive: S’ils se sont trompe ou s'ils sont dans le besoin, les calvinistes désirent récupérer leur investissement,

- ouverte: Les opportunités d'investissement doivent être ouverte au plus grand nombre (ce point est malheureusement le moins respecte). 

 

Un individu ayant l'intention de créer ou de contester le vocabulaire politique légalisé par les mécanismes légaux de vote de loi par la démocratie directe.

 

Puis, il sera possible de générer du langage naturel (français ou autre) à partir d'articles rédigés dans un langage informatique.

 

 

La justice historique suppose que les termes utilisés pour designer une innovation soit issue des innovateurs et non de celui, qui veut la détruire.

La guerre des mots

 

La technologie actuelle permet à un système expert de loi d'écouter les émissions de télévision politique.  Lorsqu'un homme politique essayera de tromper les français en introduisant un terme marxiste, le terme correct choisi à la démocratie directe sera afficher en sous titrage. Il ne s'agit pas d'une censure car il n'y a aucune restriction à la liberté de parole. Il s'agit juste d'une lutte contre l'invasion de la terminologie marxiste qui a même réussit a imposer son terme pour d'écrire le système économique que les marxistes combattent: le capitaliste. En utilisant la terminologie de l'adversaire, on finit par défendre les idées de l'adversaire. En ce qui me concerne, je préfère revenir à la terminologie des premiers chrétiens en gardant leur perspective de combat pour se préparer à la fin du monde et en les réinterprétant en utilisant des vues évolutionnistes.

 

En utilisant la terminologie de l'adversaire, on conserve les aspects critiquables du concept et on perd ceux qui ont permis son apparition. Le terme "capitaliste" introduit l'image du capitale commandant les hommes. Il réduit a néant la valeur des entrepreneurs. Il permet d'oublier que l'investissement est nee du concept chrétien de charité en orientant cette charité vers une action nationale et plus constructive.

 

De la même façon, le terme marxiste de redistribution permet d'oublier l'atteinte a la personne que constitue le vol. Le vole devient coupable de ne pas aimer être voler. Le voleur est un justicier oeuvrant pour le bien public.

 

En opposant leur terminologie, les marxistes ont gagnes le combat médiatique bien qu'ils ont perdu le combat économique.

 

Adresse email/Couriel (Identificateur pour se connecter au système)
Voulez vous être l'instigateur d'une action légale pour préparer la France à la démocratie directe ? Si oui, laquelle
Voulez vous signez une pétition(s) en faveur d'une action(s) légale(s) ? Si oui, laquelle
(+) Voulez vous que les règles d’amnisties des hommes politiques soient définies par un système informatiser de démocratie directe ?
Code Secret (Meme code que celui de Comment participer ?)
  

La loi est issue de la déclaration des droits de l'homme de 1789 et non de l'état ou d'une tradition inventée par les media. La loi est un système de règles non discriminatoires et ordonnées. Une nation qui corrompe sa loi par l'usage de synonymes, n'a plus de loi. Elle est livrée à l'arbitraire de ceux qui pouvant choisir les lois, font la loi.