Make your own free website on Tripod.com

Démocratie électronique

Démocratie Electronique | Constitution de 1958 | Justice "sociale" | Retraite | Unir la Gaule sans Jules | Evenements | Actions légales | Votre avis | Comment participer ? | Qui sommes nous ? | Dette publique

Principe de compensation

Est ce que l'humanité peut échapper à son autodestruction ?

D'après la théorie du chaos, elle ne peut pas. Les innovations technologiques augmentent les possibilités destructrices de l'individu au point qu'il sera bientôt possible pour certains individus de créer un jour sans lendemain. En plus, il existe un pourcentage de 1 % de psychopathes comme Hitler. Au moment, de sa mort ces individus ont par instinct (programme génétique) la réaction d'entraîner le plus grand nombre possible d'individus vers le tombeau.

 

Maintenant, supposons que Dieu est un programmateur. Un programmeur ne fait rien pour rien et donc le programme doit avoir une certaine probabilité d'aboutir a un résultat. L'autodestructions est l'absence de résultat. Un résultat serait qu'il y a une certaine probabilité que certaines humanités sur certaines planetes ne s'autodestruisent pas. L'inférence logique récursive est que Dieu a écrit son programme de manière a ce que chaques innovations scientiques apportent le remede a leur propres maux   d'ou le principe de compensation. Les ennemies sont donc ceux qui font obstruction de maniere a ce qu'une innovation soit applique a un secteur et pas un autre. Ainsi pour defendre leur position sociale, il cree un monde desequilibre qui s'ecroulera sur lui meme.

 

La compréhension du monde et les modèles religieux doivent évoluer avec les technologies de manière a ce que l'humanité puisse compenser les effets de leurs innovations.

 

Par exemple, les technologies médicales augmentent la probabilité de survit des enfants de 50 % a 99.9 %. Ces progrès arrivent en parallèle avec le contrôle des naissances. Si les deux sont appliques en même temps, il y a compensation et miraculeusement la population recommence a augmenter au taux precedant l'innovation. Dans le cas contraire, l'humanité va s'autodétruire du fait de la surpopulation qui en 1000 ans entraînerait une telle augmentation que plus personne n'aurait de place pour marcher. 

 

Un autre exemple est qu'il n'y a pas de saut de civilisation sans changement de la vision de Dieu et l'adoration d'un nouveau prophète. Pour éviter le choc des cultures, la civilisation occidentale a adopte l'attitude de "convertir par la diffusion de ses fruits". Cette attitude semble permettre d'éviter les guerres saintes. Le problème est a quoi convertissons nous quand notre véritable modèle de pensee théologique se cache derrière les équations de la relativité et que notre véritable prophète (1) est simplement appelée le plus grand génie de tous les temps (et non reconnu comme notre prophète). Des cultures pour qui l'idée même d'énergie nucléaire ne devrait pas exister peuvent acquérir l'usage de ces armes sans comprendre la révélation derrière leur existence. Ceci est la plus grande violation au principe de compensation. Cette violation induit l'absence d'effort de compréhension du monde, l'incapacité d'aider d'autre cultures a comprendre nos valeurs, et la perte du sentiment religieux qui n'est que l'instinct qui nous pousse vers le "paradis". Tout culture a besoin de vénérer son prophète fondateur (1) pour donner a sa jeunesse le désir d'égalité son prophète. Savoir montrer notre unité face a notre prophète,  donnera l'instinct a nos enfants de rechercher les clefs du paradis (la compréhension et la maîtrise de l'univers). Elle nous permettra d'affirmer que permet les trois images de Dieu: Dieu programmeur (Pythagore, père des mathématiques et grand prête mystique), Dieu juriste (Moise (*)) et Dieux tyranniques anarchiques (idolâtries). Notre civilisation se base aujourd'hui sur la croyance en un Dieu programmeur de la loi qui a créé les hommes, la branche de la religion appelée rationalisme dans l'antiquité et aujourd'hui: science.

 

Si on suppose la validité de ce principe, il convient de ce poser la question de son applicabilité. Le principe est applicable si les civilisations se restreignent à l'usage de technologie que leur culture aurait découverte et ceci par des individus appartenant à la même culture.  Dans le cas d'un apport technologique étranger, il n'y a plus de principe de compensation. Il suppose donc que les cultures importent les valeurs des autres cultures et donc se modernisent en terme de valeurs et non l'import des technologies directement. Cette modernisation culturelle entraînera le fait que naîtra des enfants qui auront la possibilité par eux même de réinventer la technologie en question. L'avancement d'une culture par rapport au programme de l'histoire peut se définir par la qualité des individualités que cette culture génère.

 

(1) La definition de prophete fondateur choisie est ici: Un individu qui a eue une influence determinante dans la perception du monde, son future,  ses origines et la nature de son createur envers ces semblables. Le prophete fondateur n'a fait qu'ammorcer le processus. L'essentielle du travail est fait par ses disciples et par leur successeurs. Cette definition est compatible avec la proclammation d'Abraham et Moise en tant que  prophete fondateur.

La loi est issue de la déclaration des droits de l'homme de 1789 et non de l'état ou d'une tradition inventée par les media. La loi est un système de règles non discriminatoires et ordonnées. Une nation qui corrompe sa loi par l'usage de synonymes, n'a plus de loi. Elle est livrée à l'arbitraire de ceux qui pouvant choisir les lois, font la loi.