Make your own free website on Tripod.com

Démocratie électronique

Démocratie Electronique | Constitution de 1958 | Justice "sociale" | Retraite | Unir la Gaule sans Jules | Evenements | Actions légales | Votre avis | Comment participer ? | Qui sommes nous ? | Dette publique

Dette publique

 

La dette publique française, est elle remboursable ?

 

Au 31 Décembre 2006, la dette publique française atteint 876 milliards d'euros (http://www.aft.gouv.fr). La population active est 27 millions.  Le nombre de fonctionnaire est de 5 millions. Comme les fonctionnaires sont payés par les prélèvements d’impôts, ils ne produisent pas de services qui sont facturés et qui peuvent servir au remboursement de la dette.

 

Le nombre d'actif du secteur privé qui verront une augmentation de leurs impôts pour faire face a la dette et a ses intérêts est donc de:

27   - 5 = 22 millions.

L’endettement a remboursé par les chacun de ces actifs productifs est de 876 000 / 22 = 39 000 Euros. L'intérêt moyen est de 5 % soit 2000 Euros d’impôt doit être prélevé par actifs du secteur privé productif seulement pour payer les intérêts de la dette. C'est la totalité de l'impôt sur le revenu. Les services qui auparavant étaient payés par l'impôt sur le revenu le sont aujourd'hui par des impôts qui portent autres noms. A cela, il faut ajouté le système des points retraits qui comptabilise sous la forme d'une dette publique comme elle est fait dans les pays développés sérieux, représente plus de 100 000 Euros supplémentaires par actifs privés productifs.

 

En compensation de cette dette, la France a un secteur privé financièrement sous capitalisé qui offre donc des emplois mal payés par rapport au coût de la vie. Dans ces conditions, il est normal que les français cherchent à émigrer à l'étranger pour éviter d'avoir la vie d'esclave des citoyens des nations ruinées.

 

La situation n'est serait pas dramatique pour un pays comme les Etats Unis qui s'endette avec sa monnaie. Si l'endettement était en Francs français, le franc tomberait et une dévaluation réduirait la dette mais l'Euro est une monnaie commune. La politique néolibérale de l'Allemagne risque au contraire de pousser l'Euro à la hausse aggravant l'endettement. La France se trouvera donc dans la situation des pays d'Amérique du Sud ou d'Afrique qui en s'endettant en dollar, perdent leur indépendance nationale au profit du FMI.

 

D'après la loi internationale, une dette publique est la dette de l'état et non une dette nationale

 

Sur le plan juridique, il faut distinguer trois entités différentes : la nation, l'état et le pays.

 

L’Etat: Une structure administrative qui prélève des impôts en Exchange du service de gouvernance pour la nation et le pays,

Le pays: Un territoire géographique,

La nation: Un ensemble humain qui comprend des gens ayant vécu, vivant ou qui peuvent potentiellement vivre. L’héritage de la nation vient du dévouement des générations passées. La nation comprend les générations futures autant que les générations vivantes.

 

En France, la nation est souveraine et non l'état dont le contrat juridique à respecter est défini par la constitution qui commence par la déclaration des droits de l'homme.

 

Les dettes publiques sont des dettes d'état. Un pays n'a pas de dette car un territoire de dépense pas. Une dette nationale est une dette ayant un caractère privé et non une dette d'état.

 

 

La solution: Emigrer dans son propre pays

 

La solution actuelle choisie par beaucoup de français est d'échapper à l'endettement publique par l'émigration. La solution oblige l'apprentissage de langues étrangères et ruinent a terme la nation de sa population car la prochaine génération appartiendra à la nation du pays d'accueil et non a la France.

 

La déclaration des droits de l'homme 1789 ainsi que le droit internationale autorise un pays à avoir deux états se superposant sur le même territoire. Il suffit par exemple de déclarer que les territoires se trouvant a plus de 1 kilomètre de toutes agglomérations de plus de 1000 habitants sont ouvert a l'émigration pour la constitution d'une deuxieme France, la nouvelle Gaule comme si on emigrez dans un autre etat. La nouvelle Gaule aurait tous les droits d'un etat indépendant excepté celui de dupliquer l'armée, la police et la justice. Elle financera ces institutions en proportion de son PNB. La Francinette démarrera depuis zéro et pourra donc s'organiser politiquement, socialement et économiquement en utilisant les meilleures technologies. La nouvelle gaule pourra comme tout nouvel état démarra son compteur de dette a zéro et donc obtenir des financements pour développer de nouvelles infrastructures.

 

A court terme, l'impact sur la vieille France sera très bon dont la mesure où la nouvelle Gaule aura un fort besoin de main d'oeuvre pour développer ses infrastructures et construire de nouvelles villes. La nouvelle Gaule absorba le surplus de main d'oeuvre de la veille France. A moyen terme, la perte de main d'oeuvre obligera la veille France à relancer une politique d'immigration pour compenser la perte de travailleurs.

 

Au bout de 10 ans, on autorisera les communes de plus de 1000 habitants à décider par referendum de quitter la vielle France pour la nouvelle Gaule. Les entreprises commenceront à se délocaliser dans la nouvelle Gaule lorsqu'il y aura des villes de plus de 10000 habitants.

 

A long terme, la veille France disparaît, ruine par sa dette et les promesses imbéciles de sa classe politique. La nation sera unit de nouveau dans la nouvelle Gaule.

 

La nouvelle gaule, un état juvénile dans nos campagnes

 

L'idée de base est qu'il est plus facile de faire quelque chose qui marche en partant de rien qu'en essayant de transformer quelque chose qui ne marche pas. Le système d'état français est sénile et bien trop complexe pour être reformé. Une réforme profonde d'inspiration néolibéral, entraînera l'ensemble nation dans une convalescence économique d'au moins 10 ans sans garantie de résultats (1).

 

La nature elle préfère donner naissance à des bébés. Pendant les premières 20 années de sa vie, l'état bébé sera dépendant de l'état maman. Il pourra faire des bêtises afin de trouver son identité tout en étant protégé par sa maman des conséquences des bêtises. Puis, il deviendra adulte et autonome. Il pourra ainsi prendre la place de l'état maman. Le meilleur exemple sont les colonies comme les Etats-Unis qui du fait de leur isolement géographique, sont devenues une nouvelle nation en gardant une partie de l’identité de l’ancienne. Dans le cas, de deux états partageant le même territoire national, le jeune état finit par réorganiser la nation autour de lui laissant le vieil état plein de dettes et vide de citoyens.

 

Un état juvénile est l'occasion d'améliorer les systèmes politiques, économiques et sociaux et d'utiliser les nouveautés technologiques:

- démocratie directe par Internet,

- multi monétarisme et utilisation de commodité comme monnaie (2),

- multi gouvernance sous la forme de classes ministérielles financièrement indépendantes ou plus radicale encore: le coexistencialisme. 

  

(1) La raison s'explique par une analyse keynésienne de l'économie. Une restructuration nationale par la suppression des faux emplois (emploi créé pour améliorer les statistiques du chômage) entraîne une réduction de la liquidité monétaire qui a sont tour affecte l'économie sur le court terme. A moyen terme, le nombre de vrai emploi productif recommence à augmenter, les impôts diminuent et l'économie recommence à croître.

 

(2) L'idée vient du spéculateur Georges Soros dont le fond a fait 40 % de gain annuel pendant 30 ans qui proposait de remplacer le dollar par une monnaie ayant le pétrole comme support. Pour un pays comme la France, il est préférable d'utiliser des commodités produites localement comme monnaie. L'avantage d'utiliser une commodité comme monnaie est qu'en cas de sur abondance, la monnaie redevient une commodité. Elle est consommée et la quantité de commodité est ajustée. Les commodité pouvant se consommer sous la forme d'énergie sont les meilleurs candidats (éthanol, sucre de betterave, huile, blé,....).

Le vieillissement est simplement la complexité devenue incontrôlable. Face à ce problème, la nature préfère la naissance plutôt que s'acharner à soigner.  

Email/Couriel
Code Secret (Meme code que celui de Comment participer ?)
Je n'autorise pas le gouvernement français à endetter la France sans mon accord qui doit être demande par referendum électronique ou classique.
Je n'autorise pas le gouvernement français à vendre des biens de la France sans mon accord qui doit être demandé par referendum électronique ou classique.
Pensez vous qu'il faut créer un état juvénile sur le territoire français pour pouvoir garantir l'indépendance financière de la nation en cas de faillite de la V république (et donc de la prise de contrôle budgétaire du FMI ou de l'Europe) ?
Commentaire
  

La revolution francaise, la reforme calviniste des Huguenots francais et le reve americain font parti du meme processus historique. Les Huguenots francais ont cree la premiere colonie des Etats Unis a a Jacksonville en Floride en 1562 qui fut suivit des colonies calvinistes anglaises et holandaises. Le rejet des privileges et du controle de la nation qui sont la base de la revolution americaine et aboutir a la ratification de la constitution americaine en 1789, annee de la declaration des droits de l'homme francaise. Des deux processus, le plus naturel est le processus americain. Le processus francais supposait de se compromettre avec les opposants au processus. La constitution americaine est toujours en place 200 ans plus tard. La France recree sa noblesse 200 ans plus tard. 

La loi est issue de la déclaration des droits de l'homme de 1789 et non de l'état ou d'une tradition inventée par les media. La loi est un système de règles non discriminatoires et ordonnées. Une nation qui corrompe sa loi par l'usage de synonymes, n'a plus de loi. Elle est livrée à l'arbitraire de ceux qui pouvant choisir les lois, font la loi.