Make your own free website on Tripod.com

Démocratie électronique

Démocratie Electronique | Constitution de 1958 | Justice "sociale" | Retraite | Unir la Gaule sans Jules | Evenements | Actions légales | Votre avis | Comment participer ? | Qui sommes nous ? | Dette publique

Les dix commandements

L'objectif de cette page est de situer notre mouvement légaliste par rapport à Moise l'inventeur du concept de loi.  La loi qui se différentie des "code de règles"  par le fait qu'elle est ordonnée et non discriminatoire (la même pour tous). Un article de loi ne peut pas être contraire aux articles précédents comme par exemple l'utilisation d'un synonyme. Au temps de Moise, les Dieux avaient le pouvoir de créer les lois. L'affirmation du Dieu unique peut etre percu comme la necessite d'avoir une loi non discriminatoire et unique pour tous.

 

Les religions bibliques permettent à partir d’une interprétation de la nature de décider d’une action politique collective dans une culture nationale commune. L’observation de la nature est aujourd’hui le rôle de la science dont les membres désirent rester à l’écart de la politique. Je me permettrais d’évaluer de comparer les modèles de pensée theologique judeo chretiens par rapport a la vision darwiniste évolutioniste afin de discuter de leur validite concernant la perspective de l'histoire. Les écrivains de la Bible dont Moise ont le merite d'avoir unifie son peuple autour de commandements non discriminatoires.

Le passage suivit utilise une redefinition des termes bibliques par leur equivalence darwiniste. Le darwinisme introduit un "sens"  a la theorie de l'evolution. Cette theorie de l'histoire du vivant s'integre assez bien avec les religions politiques (bibliques) qui donne elles aussi une perspective a l'histoire.

 

Face à la prolifération des pécheurs, Moise proclama la loi unique pour tous au dessus de tous.

20.2 (I) Je suis l'Éternel (YHWH), ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

Si les justes ne peuvent pas ramener les pécheurs dans la loi, ils doivent se séparer d’eux. Il doive n’avoir aucun lien fiscal avec eux. Ils le doivent pour préserver la bonne fortune de leur descendance et pour que l’affirmation de la loi l’emporte sur la corruption des pécheurs. Dans le cas contraire, l’autodestruction de l’humanité est l’aboutissement logique.

 20.3 (II) Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

Les hommes ne créeront pas de faux Dieu à l’aide de concepts humains. Dieux étant définit comme étant le programmeur de la loi, tous ce qui peut passer aux dessus des lois finit par en inventer de fausses qui contredisent celles du créateur.  Le monopole est le moyen de passer en dessus des lois. Qui a un monopole : fait la loi ? Ainsi, les états en situation de monopole, finissent toujours par abuser du monopole. Ils existent deux grands monopoles qui permettent aux hommes de se proteger par des deux autres monopoles, de voler en haute altitude au dessus de la loi. Ces deux autres monopoles sont l'etat et l'argent. Les defenseurs du monopole etatique sont dans la ligne de pharaon et le font pour vivre de la  Nation. Parfois, les grands prêtes de l’état affirme l’athéisme pour pouvoir transformer l’état en un véritable Dieu. Ses grands prêtes dénonceront les lois du créateur comme inhumaines, conservatrices ou comme appartenant à une époque résolue. Ils le feront  pour pouvoir mieux vendre leur Dieu et les garanties en complete contradiction avec les lois de la nature de ce faux dieu.  La gouvernance d’une nation ou d’un pays n’est qu’un service. L’état n’est un fournisseur. Pour garantir la pureté, le respect et l’unicité du système de loi, une nation doit avoir plusieurs systèmes de gouvernances en concurrence (comme l’Angleterre) et non un monopole étatique. Ils existeent de nombreuses logiques de multi-gouverances. On peut considérer l'option du coexistentialisme ou encore la séparation de la gouvernances en classe ministérielles liées indépendamment et directement à la nation. Les premieres formes d'argent etaient des commodites et toute commodite pouvait devenir de l'argent. Jusqu'au XVI siecle, le peuple a toujours eue le droit de decider qu'une commodite peut devenir de l'argent. Le chomage etait donc techniquement impossible. Les peuples l'ont perdu au XVI siecle a cause du monopole que l'etat s'est invente dans le processus de creation de monnaie. Toute personne creant de la monnaie etait condannable a la peine de mort.

Les nouvelles lois ne peuvent violer les anciennes même par la création de synonyme. Tu ne créeras pas de fausse loi.  

Moise avait compris que les monopoles sont en competition entre eux et les lois competitives sont aussi en competition mais changeable par les monopoles. A la fin des temps, ils n'y aura plus qu'un monopole: la loi, l'etat marxiste mondiale ou l'argent. Selon Moise, seul le premier monopole est de Dieu et donc legitime, les deux autres nous conduiront en enfer .

 

20.4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Dieux a programmé la loi qui a créé l’homme. Les hommes ne sont que le fruit d’un programme.  Les hommes ne peuvent accéder à Dieux qu’au travers les lois de la physique et de l’évolution. Ils doivent se focaliser sur la compréhension de ces lois et ne pas s’égarer à inventer Dieu.

20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.

 

Toutes nations qui vénèrent une idole comme par exemple un état au dessus des lois, assisteront à la decadence des valeurs morales de leur descendance. Les parents d’un état providence, ne pourront pas défendre les valeurs du travail et le devoir de professionnalisation face à leurs enfants. La punition des péchés économiques sera transgressée. Les générations futures chercheront à occuper leurs temps en négligeant l’utilité commune et la punition prendra la forme collective d’une ruine nationale qui peut arriver à la troisième ou quatrième génération. La quatrième génération est celle qui n’a pas conscience de l’origine de la faute commise car ceux qui ont créé de fausses lois, sont déjà morts. Cette génération est perdue car elle ne peut comprendre le lien entre la décadence de la nation et la corruption de la loi par de fausse one. Les péchés vis-à-vis de la loi des parents seront payer par les petit-petit-petit-enfants. 

20.6 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

1000 generations est egale a 25000 ans.

20.7 (III) Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

20.8 (IV) Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

20.9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

20.10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

20.11 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: C'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

 

Dieux n’ayant pas créé le monde en 6 jours, ce commandement n'est donc plus valide. Il n’y a pas de raison que tout le monde est  le même calendrier de travail. Il pourrait être préférable que certains adoptent un autre calendrier comme une semaine à 9 jours : 6 jours travails + 3 jours loisirs afin d’utiliser au mieux le capital disponible. Une meilleure utilisation de capital par un meilleur calendrier permettrait d’optimiser le ratio travail/capital. Il pourrait réduire le chômage ainsi que d’augmenter le revenu du travail. Il est paradoxal que le seul des 10 commandements qui soit probablement erronés, soit le mieux respecté.

20.12 (V) Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. 

Qui n’honore pas ces parents, néglige leurs héritages et condamne sa descendance.

20.13 (VI) Tu ne commettras point d'homicide. 

Il n’appartient pas à l’homme de décider du chemin de l’évolution car seul notre créateur en connaît l’aboutissement. Ce commandement distingue Moise du fascisme.

20.14 (VII) Tu ne commettras point d'adultère.

La sélection sexuelle ne peut pas être l’unique voie de l’évolution. La sélection naturelle est aussi importante. Les femmes doivent avoir des enfants avec des "justes" qui produisent  la nourriture de leurs enfants par leur travail ou l’investissement. Elles ne doivent pas faire des enfants avec des pécheurs séducteurs qui négligeront la génération future au profit d’eux même. Dans le cas d’une violation, les caractères des justes disparaîtront de l’humanité et ils ne resteront que des pécheurs. L’argument est aussi valable pour les adultères économiques que constituent les allocations familiales.

En 1946, l'idée de sélection naturelle a été associe au nazisme et devenu politiquement incorrect. Etre pécheur est devenu: Etre raciste ou fasciste. Il est devenu légitime de changer l'environnent social par la politique avec le seul objectif de protéger l'humanité de la sélection naturelle. Il est devenu legitime de favoriser par discrimination positive tous ce que la nature ne favorise pas. Les corruptions que la sélection naturelle faisait disparaître, sont devenus politiquement plus corrects que la sélection naturelle. Nous sommes aujourd'hui entre la troisième et quatrième génération. Si Moise a raison, c'est maintenant que ne pourront juger cette tendance politique.

Par VII commandements, Moise se différentie du fascisme non par le rejet de l'idée de sélection mais par l'idée que cette sélection est divine (naturelle). La loi divine (naturelle) ne peut donc être que la même pour tous sans discrimination (positive ou négative).  Les fascistes eux estiment qu'ils savent ou mener l'humanité est qu'ils ont le droit de discriminer. Les discriminations positives finissent toujours par être négative par ceux qui en payent le coût. Une institution qui aurait le pouvoir de distinguer de décider si une discrimination est positive ou négative, est une institution au dessus de la loi. 

 
20.15 (VIII) Tu ne déroberas point.

Et, tu ne laisseras pas les prêtes d’un faux Dieu défendre leur Dieu par les fausses lois proclamées au nom de ce faux Dieu.  Par exemple, le vol peut être proclamé sous un autre nom comme la redistribution. La redistribution est en faite l'alliance avec mon frere pour voler mon cousin. Dans la nature, cette loi existe aussi. Elle est la source de la divsion. Mon cousin vole devra partir pour echapper aux deshonneur d'etre voler. Le fait d'etre vole le fera prendre conscience qu'il ne fait plus parti de la fraternite et par instinct (programme genetique) il partira. Cette loi est necessaire pour la creation de nouvelle nation, race puis espece. Moise doit unifier son peuple dans une seule nation. La seul possibilite est: tu ne voleras pas. En ce sens, Moise se distingue de Jesus Christ par le choix de la loi sur la solidarite.

 

20.16 (IX) Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

La loi n’est juste que dans la vérité. Le monopole grâce à l’absence de points de référence, peut créer le mensonge. Les pécheurs ne prospèrent que grâce aux mensonges et aux monopoles. Le monopole peut cacher la productivité réelle du travail et de son revenu économique par le mensonge des taxes indirectes. Une démocratie directe basée sur la loi ne peut marcher que sans mensonge y compris dans le revenu réel des travailleurs. Le mensonge ne peut être vaincu que par interdiction d’autre monopole que celui de la loi. 

20.17 (X) Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain

Si les redistributions ou le vol légalisé au nom de la dictature de la majorité pouvait selon Moise constituer la base d’une grande civilisation, il aurait écrit :

Fais alliance avec ton frère pour voler ton cousin. 

Une nation qui peut contourner une loi aussi fondamentale par un simple synonyme, n’a plus de loi. Au lieu de la loi, l’union citoyenne se fera dans le secret fraternel de la corruption individuelle: la loi du silence. Dans une telle nation, le devoir des justes est de joindre une nation de juste ou dans créer une autre pour la préservation de leur descendance  (20.2).

L'Islam a supprime ce commandement en prétextant qu'il est une corruption des chrétiens du texte original. La raison est peut être la défense du droit des musulmans a la polygamie, rendu difficile par ce Xeme commandements qui implicitement proclame par la monogamie de Moise. Ainsi donc, les enfants musulmans n'apprennent pas a l'école que Dieu n'a pas interdit de convoiter la femme de son prochain, la femme musulmane grandit avec moins de sécurité que la femme occidentale, elle rescent la nécessite de maintenir la vielle tradition païenne du voile pour se protéger de la convoitise. Le port du voile est donc que la conséquence du rejet du X commandements de Moise. Dans l'Islam, le Xeme commandement de l'Islam est "N'affirme pas tes convictions avec arrogance". Ce changement qui parait infime dans la loi,  est en fait le point de séparation de ces deux traditions. Il aurait des conséquences radicales sur le long terme. Les chrétiens et les juifs arrogants, revendiqueront la liberté d'expression qui rendra possible l'évolution de leur culture. Ils auront des nombreuses personnalités intellectuelles revendicatives et changeront leur tradition.

 

La loi est issue de la déclaration des droits de l'homme de 1789 et non de l'état ou d'une tradition inventée par les media. La loi est un système de règles non discriminatoires et ordonnées. Une nation qui corrompe sa loi par l'usage de synonymes, n'a plus de loi. Elle est livrée à l'arbitraire de ceux qui pouvant choisir les lois, font la loi.